Attention au froid!

publié le 16 avr. 2012 à 09:12 par François Degrave
Nos chiens peuvent souffrir du froid. En cas de températures négatives, quelques précautions sont à prendre :

1. Les pattes du chien et leurs coussinets sont directement au contact du givre et de la neige. Après chaque ballade, mieux vaut vérifier si de la glace n'est pas coincée entre les coussinets. Des crevasses aussi peuvent apparaître ; dans ce cas, il suffit d'étendre de la vaseline  dessus. On peut aussi en mettre à titre de précaution avant chaque ballade.

2. Les services de voiries étendent du sel sur nos routes, c'est une très bonne idée pour faire fondre la neige et  faciliter la circulation, mais pour nos chiens c'est un problème. Imaginez un dépôt de sel coincé en dessous des ongles rongeant la peau, pire imaginez ce sel s'infiltrant dans les crevasses des coussinets, vous comprendrez ce que nos compagnons peuvent subir. Après chaque ballade, surtout celles qui longent les routes, frottez le dessous des pattes avec un linge bien humide, puis étendez un peu de vaseline.

3 Il ne faut pas laisser un chiot à l'extérieur plus longtemps que nécessaire. En effet en dessous de 6 mois, les chiens régulent mal la température de leur corps une hypothermie est à craindre. Plus le chiot est jeune plus l'hypothermie est à craindre.

4. Par des gelées dépassant les - 15° il vaut mieux ne pas laisser son chien dormir à l'extérieur même s'il en a l'habitude. Nos races de chiens sont rarement prévues pour résister aux grands froids. Leurs oreilles sont sensibles aux engelures. Dans ce cas elles peuvent ne plus être irriguées, les oreilles peuvent se nécroser et noircir. Si cela arrive, courrez chez votre vétérinaire, le seul moyen de sauver votre animal c'est de les couper. Les pattes et, dans une moindre mesure, la queue aussi peuvent geler.

5. Si le chien vit dehors pendant la journée pensez que l'eau versée dans sa gamelle gèle ; il faut donc la changer régulièrement.

6. Par grands froids, il faut lui donner une ration supplémentaire de nourriture. Une partie de ces nutriments aidera notre animal à lutter contre le gel. Ceci ne concerne pas les chiens d'intérieur qui sortent peu.

7. Il ne faut pas laver son chien. En effet, le sébum l'aide à maintenir une couche thermique pour couper le froid.

8. Évitez aussi de peigner en profondeur votre animal. Par ces temps votre chien a réellement besoin de son sous-poil ( le sous poil a un rôle très comparable à des vêtements chauds).
Comments